168 0 commentaire

Comment bien éclairer son intérieur ?

 

L’architecture extérieure de la maison embellit sa beauté extérieure, reflétant par la même occasion sa beauté intérieure. Lors de sa conception, les architectes auront déjà combiné design extérieur et éclairage intérieur, par le jeu de la lumière naturelle. Toutefois, l’éclairage intérieur ne se limite pas uniquement à utiliser cette source naturelle, c’est tout un travail d’artiste, qui va faire rimer les besoins, les désirs et la faisabilité. Afin que l’éclairage atteigne son optimum, il faut savoir bien jauger l’utilisation des couleurs, l’intensité de lumière, bref un savoir-faire qui soigne à la fois l’esthétique.

Le principe de base de l’éclairage

Avant tout, il faut noter que l’éclairage intérieur peut influencer le mode d’appréhension de la pièce par les yeux. La taille et l’espacement peuvent être perçus différemment en fonction du mode d’éclairage. La lumière intérieure doit pouvoir mettre en évidence une zone dans la pièce, ou un objet dans celui-ci. Il est par conséquent déconseillé d’opter pour des suspensions des sources de lumières à un niveau à la baisse, cela empêche la propagation de la lumière dans toute sa clarté, en remplissant au mieux chaque zone de la pièce. Donc la position ainsi que les caractéristiques techniques des sources de lumières, mais aussi leur design et leurs couleurs, tiennent un rôle crucial quant à un éclairage intérieur réussi. Il faut savoir adapter l’intensité de la lumière avec le volume de la pièce. L’effet de l’éclairage a tendance à agrandir ou rétrécir la perception de la taille de la pièce.

L’éclairage et la décoration

Il est primordial de bien connaitre le terrain avant de se lancer dans toute installation électrique. La lumière artificielle nécessite évidemment une source d’énergie pour l’alimenter, il faut prévoir à l’avance de quelles manières seront installés les fils électriques pour que ceux-ci ne se transforment pas en gêne. Le choix des sources de lumineuses est aussi assez important, il faut savoir les éparpiller sur chaque zone où cela est jugée nécessaire, choisir les bonnes ampoules, et utiliser des supports d’éclairage comme les lustres, les luminaires, les lampes murales… de façon à optimiser la luminosité et à rendre plus beau le design intérieur de maison. L’éclairage joue aussi un rôle décoratif par l’usage des objets servant également à la décoration d’un côté, et par la même occasion, la lumière devient une décoration indépendamment des besoins, elle peut créer un spectacle lumineux très agréable, ou mettre en valeur un objet ou une texture.

Les erreurs à éviter

Il a été souvent martelé d’effectuer une bonne étude en fonction des envies, des besoins pour connaitre les contraintes, avant de se lancer dans un quelconque achat ou installation. Ce qui compte le plus dans le système d’éclairage sera le résultat obtenu. Il ne s’agit pas d’opter pour la meilleure configuration, mais d’avoir les bons paramètres pour atteindre l’optimum de la luminosité. Il faut se préoccuper de la compatibilité des outils employés avec le style de base de la maison, ou de la destination fonctionnelle de la pièce à l’intérieure de laquelle ils seront utilisés. La phase qui semble la plus dure est celle où l’on essaie de corroborer nos désirs avec les besoins, et ces deux critères combinés face à nos moyens.  Une étude préalable suivie des conseils d’un expert, ou mieux, un devis seraient les bienvenus avant de concrétiser le projet d’éclairage.

 

( 0 comments )